Comment soigner ses phobies de l’été ?


REPARTAGE - par Claire Delaigue

Voici un billet écrit en 2013 mais qui est toujours à propos. 

Comment soigner ses phobies de l’été ? Grâce à l'utilisation des huiles essentielles et à l'aromathérapie énergétique, bien sûr !

Car les peurs phobiques, irrésistibles et irraisonnées, ont pour source une expérience traumatique qui appartient souvent à la petite enfance. A cette période de la vie où vous n'aviez pas de mots à votre disposition pour exprimer et donc, "placer à l'extérieur de vous" tout ce que vous avez ressenti.

Rien ne peut vous apaiser, personne ne peut vous raisonner : tout glisse. Vous avez peur, vraiment très peur. Un point, c'est tout. Et cela vous empoisonne la vie, d'avoir peur à ce point de choses  que les autres vivent tranquillement, sans y faire attention. Vous, ça vous obsède, vous y pensez à l'avance, vous reculez l'échéance, vous faites tout pour l'éviter. Mais vous ne pouvez tout de même pas vous retirer du monde. Il vous faut trouver une solution.

Savoir comment soigner ses phobies de l’été, c'est de traiter l'émotion sur le terrain émotionnel. Or, le pouvoir des odeurs et l'impact d'un parfum puissant (aromathérapie vibratoire) s'explique du seul fait suivant : vos axones, cellules spécialisées de l'odorat, sont directement connectées à votre cerveau limbique (cerveau mammifère). Celui-là-même qui permet de gérer les émotions et qui gouverne les souvenirs. En bref, respirer une huile essentielle qui apaise profondément, c'est calmer sa peur jusqu'à ce qu'elle ne soit plus paralysante. Vous pouvez alors prudemment expérimenter ce qui vous terrorisait tellement et vous apercevoir très vite que le danger était imaginaire et non réel. Vous vous libérez de votre phobie. Enfin !

Un petit tour d'horizon des phobies estivales

Et c'est là que l'on s'aperçoit qu'en juillet et en août, il y a de quoi avoir peur :

- peur en voiture (amaxophobie) : impossible de partir en vacances ailleurs et de découvrir d'autres régions

- peur de la mer (thalassophobie) : hors de question de profiter de la plage pour s'y faire bronzer, et encore moins de moter dans un bateau

- peur des piqûres (bélonéphobie), quand la vaccination est obligatoire pour visiter certains pays

- peur des serpents (ophidiophoie) : ils sont de sortie pour profiter du soleil et vous, vous n'en profitez pas parce que vous ne pouvez pas croiser ces sales bestioles

- peur de... j'en passe : l'avion, l'eau en général, la forêt, le monde et la foule (ni concert, ni cinéma climatisé), etc.

De votre point de vue, franchement,  l'été n'est pas le moment de l'année plus agréable. Au contraire, c'est la saison de tous les dangers ! Vous donneriez cher pour ne plus subir cette angoisse-là. J'ai des solutions pour vous. Faciles à mettre en oeuvre et qui ont donné d'excellent résultats.

Écrit par Claire Delaigue

0 commentaires

  • Soyez le premier à nous laisser un commentaire.

Laissez un commentaire